//
you're reading...
La vie sous toutes les coutures, Oscar et moi, Un peu de psychologie

Non-dit, quand tu nous tiens!

Juste un petit post pour vous parler d’un fléau, ou plutôt du fléau du couple. Je veux nommer le non-dit.

D’ailleurs, ça m’intéresserait vraiment de savoir si vous êtes plutôt crever-l’abcès-est-ma-spécialité ou ça-ne-sert-à-rien-d’en-faire-tout-un-plat!

Revenons au non-dit. Tous les livres sur le développement personnel digne de ce nom le traitent comme de la peste. Mais comment se libérer de cette plaie quand on est le cancre de la communication? Quand on est déjà terrorisée à la seule idée de devoir dévoiler un bout de sa souffrance, qu’elle soit petite ou grande? Au point où on préfère la garder au fond de soi plutôt que de la libérer en l’exprimant, et en même temps se libérer soi-même?

Je n’ai pas de réponse à ça. Oui, je vous l’accorde. C’est décevant comme post, car il n’apporte pas d’issue. Mais j’ai beau retourné le problème dans tous les sens, je ne vois pas comment.

A part une mince piste du côté du respect de soi. Exprimer ses peines pour demander réparation, c’est bien se respecter soi-même n’est ce pas? Mais cela entraîne le risque de rejet de la part de l’autre… non? Et cette peur de l’abandon suffit à elle seule à éclipser tous les autres problèmes… Qu’en pensez-vous?

Si je pousse le bouchon un peu plus loin, cela veut dire que pour combattre le non-dit, il faut d’abord surmonter la peur de l’abandon. Et pour surmonter la peur de l’abandon, qu’est ce qu’il faut faire hein?!? J’ai l’impression d’être en train de tirer sur une pelote de laine… Mais je me lance: il faut forger la confiance en soi bien sûr!

Bon, je ne pense pas réussir en un post à trouver une réponse adéquate à un sujet que je traînais depuis… hou là… il faut remonter à l’enfance je pense. Mais je suis contente d’avoir fait un bout de chemin avec vous…

Et surtout, je vais maintenant faire un exercice pratique pour éprouver ma théorie: dire enfin écrire à mon chéri pour lui dire ce que j’ai sur le coeur sur un sujet précis!

Je vous tiens au courant…

BB, 10/04/2012

Advertisements

Discussion

2 réflexions sur “Non-dit, quand tu nous tiens!

  1. Moi je dis, un blog ça peut aider! D’une certaine manière, tu exprimes tes appréhensions ici, donc tu les sors en quelque sorte, plutôt que de les intérioriser!

    Publié par boudoirdelacomtesse | avril 18, 2012, 10:03
    • Oui tu as raison, c’est en quelque sorte ma thérapie. En plus je suis du genre à intérioriser et à faire des films. Et quand ça déborde, eh bien c’est le tsunami. Et dans ce cas, Oscar ne comprends plus rien…

      Publié par Oscara | avril 18, 2012, 12:05

Et vous, qu'en avez-vous pensé ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

My Social Network
 photo S_Instagramminilogoindex.jpg photo S_facebookminilogoindex.jpg photo S_Pinterest_PrimaryLogo_Red_RGB.jpeg photo S_twitterminilogoimages.jpg photo S_tumblr_app_icon.png photo s_hellocoton_icon_2.jpg

My favorite pictures

Oups...

Déjà tout ce temps ?!?

Visitors

  • 24,573 hits
%d blogueurs aiment cette page :