//
you're reading...
Jour après jours, La vie sous toutes les coutures, Un peu de psychologie

Ma carte, mon territoire

N’avez-vous jamais été tentée d’interpréter les réactions de quelqu’un selon votre propre façon de penser ?

Par exemple vous recevez un message d’un ami. Vous ne lui répondez pas tout de suite car vous êtes pressée, ou vous l’avez vu la veille alors il pourrait attendre un peu, ou sa question n’avait pas un caractère très urgent, etc.

Bref, à cet instant précis, votre ami ne se trouve pas en haut de la pile des choses importantes pour vous.

Maintenant, faisons l’exercice dans l’autre sens. Vous avez envoyé un message à votre amoureux ce matin. Il est deux heures de l’après-midi, et toujours pas de réponse. Comment réagiriez-vous ?

Eh bien vous penseriez très probablement que Loulou exagère ! Que même s’il était très occupé, il aurait quand même pu prendre deux minutes de son temps pour vous répondre. Parce que vous, vous l’auriez fait !

Et vous déduiriez probablement que vous n’étiez plus la personne la plus importante dans sa vie.

Et là, vous voyiez déjà le ciel vous tomber sur la tête ! Et je vous épargne la liste des conséquences possibles de ces faits.

Or, la vérité pourrait être tout autre !

  • Jules doit rendre à 16h sa maquette de l’immeuble le plus design d’Europe, fruit des mois de travail. Mais à 9h18, son troisième café s’était renversé sur l’ail Ouest. Vous devinez bien sûr le lien avec le fait qu’il ne vous rappelle pas. Si si, je ne vais quand même pas mâcher tout le travail !
  • Jules a vu votre message lui demandant de prendre du pain pour ce soir et a mis une alarme sur son Smartphone pour ne pas l’oublier. Mais il ne lui est pas venu une seule fois l’idée de répondre à votre message par un « message reçu ! » : dans son esprit d’homo cartesinus, à quoi cela servirait-il puisque le plus important est d’avoir du pain pour dîner. Et ça, son Smartphone se chargera de le lui rappeler !
  • Jules a eu un accident et a passé la journée en observation à l’hôpital. Inutile de vous préciser que le Smartphone a fini ses jours sous les roues du bus.
  • Bon, je vous l’accorde, il y a quand même une part du possible où Jules n’a pas répondu à votre message tout simplement parce qu’il n’en avait pas envie.

Tout ça pour dire qu’à moins de poser la question directement, clairement, mais avec bienveillance à Jules, vous ne saurez jamais le vrai pourquoi du comment et risquez de déclencher la 4è guerre mondiale pour la mauvaise raison.

Car n’oubliez pas que la carte n’est pas le territoire !

Et que si vous dites « vous avez l’air en pleine forme » seulement à quelqu’un qui vous a tapé dans l’œil, la même phrase peut vouloir simplement dire chez l’autre « ça change des jours où votre air de chien battu nous sapait le moral ».

NY mapMon histoire a croisé cette carte, et j’ai adoré chaque instant… Je vous la raconterai un jour…

Bien à vous.

comment-1-2

BB, 22/03/2013

Advertisements

Discussion

7 réflexions sur “Ma carte, mon territoire

  1. Tu as mille fois raison. Il y a les aléas , les imprévisibles mais aussi les différentes interprétations . Le mieux quand on le peut est de poser la question de façon directe. Tant de situations ont été faussées par un flou dans la compréhension ! Dis, tu nous la racontes ton histoire ? Bises et bon week end

    Publié par Petitgris | mars 22, 2013, 10:40
    • Oser poser la question, bien sûr c’est la bonne solution. Mais pour cela il faut être prête à entendre la réponse. Et c’est la peur de cette réponse qui nous empêche de poser la question. Et on peut tourner en rond longtemps comme ça 🙂
      Je vais préparer un billet sur NY, sans vouloir parler de guide touristique, mais pour partager mes moments de bonheurs.
      Bises Paulette !

      Publié par Oscara | mars 24, 2013, 11:53
  2. Dis, c’est quoi la carte ?? Sinon, pour le reste, toutes les explications sont acceptables, mêmes celles qui nous plaisent le moins.

    Publié par anita | mars 23, 2013, 9:24
    • C’est l’île de Manhattan. Je prépare un billet dessus… Pas forcément un billet touristique, car beaucoup ont déjà fait ça et très bien même. Mais surtout pour partager avec vous les petits bonheurs vécus dans cet endroits pendant 5 jours. Bises.

      Publié par Oscara | mars 24, 2013, 11:55
  3. Tout à fait d’accord pour les mille et une raisons d’une réponse tardive à un message! J’ai mis du temps à l’assimiler mais maintenant que je l’ai intégré, ça fait un bien fou! Je ne me mets pas martel en tête pour rien et je ne lui mets pas la pression et la vie est cool 🙂

    Publié par Rachel | mars 23, 2013, 9:38

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Je ne veux rien oublier… | Belle Gosse - juin 22, 2013

Et vous, qu'en avez-vous pensé ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

My Social Network
 photo S_Instagramminilogoindex.jpg photo S_facebookminilogoindex.jpg photo S_Pinterest_PrimaryLogo_Red_RGB.jpeg photo S_twitterminilogoimages.jpg photo S_tumblr_app_icon.png photo s_hellocoton_icon_2.jpg

My favorite pictures

Oups...

Déjà tout ce temps ?!?

Visitors

  • 24,573 hits
%d blogueurs aiment cette page :